Centre sportif Belval


Maître d’ouvrage : Le Fonds Belval, Luxembourg
Lieu : Belval, Luxembourg
Concours international : 2012 (3e prix)
Surface : 22’300 m2
Volume : 272’500 m3
Maîtrise d’œuvre : KiP Ingénieurs, Varsovie, Pologne I SGI Ingénieurs, Junglinster, Luxembourg I Berndorf Bäderbau, Breitscheid, Allemagne I d’ici là, paysagistes, Paris, France

images © Architectes Paczowski et Fritsch

Le site choisi pour le centre sportif Belval s’inscrit au cœur d’un projet paysager de grande ampleur. Il constitue la charnière entre le Square Mile et le Parc Belval. Le boulevard du Jazz, axe majeur et visuel, entre la ville et le parc, aboutit directement sur le site.
Le choix de l’implantation du centre sportif découle de la volonté de garder cet axe visuel et relationnel, libre de toute construction et de faire aboutir le Boulevard du Jazz sur une esplanade servant de parvis aux installations sportives et aux logements.
Ainsi la continuité visuelle et relationnelle vers le parc et le lycée Bel-Val est garantie tout en intégrant les logements au Square Mile.
Pour adhérer à la composition plus libre de l’esplanade Sud, le centre sportif se présente comme deux volumes articulés par une rue interne et ponctués par la tour de logements. Afin de répondre à la césure causée par le tunnel d’accès de la desserte Sud le projet présente une façade continue sur le Boulevard de la Recherche et canalise ainsi les flux et la perméabilité de l’esplanade Sud vers la place nouvellement crée et vers les logements et le parc sportif.
La complexité du programme, les relations fonctionnelles souhaitées entre les diverses entités, la relation au site et la volonté de pouvoir réaliser le projet par phases nous ont amenés à concevoir le projet comme deux bâtiments distincts, reliés par une rue interne, faisant office de foyer, d’épine dorsale de communication et d’accès Nord-Sud aux diverses fonctions, mais également d’élément énergétique.
Le regroupement des fonctions que nous proposons permet de répondre à toutes les exigences fonctionnelles et relationnelles, tout en générant un projet compact, garant d’efficacité énergétique, de durabilité et de coûts de construction réduits.
De plus, la scission en deux entités quasi autonomes permet un phasage simple et réaliste.

Le centre de natation, orienté vers le parc sportif présente une volumétrie plus organique, plus douce, avec sa toiture en vague descendante, générée par la structure portante en lamellé collé et intégrant une verrière dans le plan de la couverture afin d’apporter de la lumière au centre du bâtiment. Ce volume tout habillé de plaques de cuivre préoxydé présente de larges baies vitrées à l’Est et à l’Ouest afin de faire bénéficier les bassins et les plonges d’un maximum de lumière naturelle, tout en garantissant des apports solaires importants pour réduire les besoins énergétiques de l’installation sportive.

La solution urbanistique, le regroupement et l’organisation des fonctions, ainsi que la volonté de créer un axe Nord-Sud avec une rue interne, la conception d’un projet énergétiquement performant qui permet d’utiliser au maximum les apports solaires, de limiter les déperditions thermiques et d’offrir un éclairage naturel un grand nombre d’heures d’utilisation ont essentiellement façonné le parti architectural.