Extension de la Cour de Justice Européenne


Maître d’ouvrage : Ministère des Travaux Publics, Luxembourg
Lieu : Luxembourg-Kirchberg, Luxembourg
Réalisation : 1994
Surface : 77’000 m2
Architectes associés : Jean Herr, Gilbert Huyberechts et Isabelle Van Driessche, Luxembourg

photos © Architectes Paczowski et Fritsch

La Cour de justice européenne, créée en 1952 – une des institutions européennes ayant son siège permanent au Luxembourg – s’est installée en 1973 dans son propre bâtiment qui, grâce à sa position dominante, sa forme monumentale rappelant un temple et sa peau caractéristique en acier Corten, est devenu une sorte de landmark du plateau du Kirchberg, assumant le statut d’un palais plutôt que d’un bâtiment administratif ordinaire.

L’extension d’une telle icône était soumise à la prémisse de ne pas mettre en question son rôle dominant et de ne pas gêner ses rapports visuels avec l’environnement. Ses façades devaient rester dégagées et il fallait que le palais continue à « être vu » et que ses fenêtres continuent à « voir » autour, sans obstacles.

En considérant la topographie du terrain, nous avons donc décidé de lui donner une base solide en pierre, constituée de volumes bas (deux à trois niveaux) organisés autour de petites cours, contenant les bureaux et les petites salles d’audience – telle une « ville basse » au pied d’un palais, qui ne dépasse pas le niveau du sol de son parvis. Pour harmoniser chromatiquement la matière de ses façades avec la tonalité chaude de la rouille de l’acier Corten, on a choisi le granit rouge « Rose de la Clarté ». L’extension a été connectée avec le bâtiment principal par un tunnel liant son hall d’entrée avec les ascenseurs et escalators du palais.

La deuxième extension, qui contient les salles d’audience plus grandes, est caractérisée par un foyer qui enveloppe ces salles avec une vague vitrée, dont la façade est protégée par des brise-soleil.

La troisième extension, se situant à une distance d’environ 100 m du palais, a été concentrée dans un volume plus compact et plus haut : espèce de cube coiffé de quatre tourelles placées dans les angles, volume faisant penser à un châtelet, considérant sa position d’avant-poste du plateau du Kirchberg et de la Cour vers le pont rouge et le centre-ville de Luxembourg. Au milieu de ce volume, sous la cour carrée interne, a été placée la plus grande salle d’audience de 200 places, équipée de cabines de traduction simultanée, comme toutes les autres salles d’audience des extensions précédentes.

De 2010 à 2013 l'atelier d'architecture Paczowski et Fritsch procède à une rénovation complète et une mise à niveau des bâtiments Erasmus, Thomas More et l'Annexe C.