Signe lumineux devant la Gare Centrale


Maître d’ouvrage : Commune de Milan, Italie i Revue d’architecture « ARCA »
Lieu : Milan, Italie
Concours international : 1999 (mention honorable)

images © Architectes Paczowski et Fritsch

Obtenir le maximum avec le minimum de moyens nous semblait l’idée la plus efficace pour faire sortir ce signe de la masse grouillante de formes, d’images et de messages qui remplit le monde dans lequel nous vivons.

Nous avons donc proposé un geste élémentaire : un châssis d’une portée de 50 m et d’une hauteur de 20 m, réalisé en profilé 40x65 cm de fibre de carbone, en forme de porte urbaine qui encadre la première image de la ville pour ceux qui y arrivent et qui focalise l’attention de ceux qui partent sur la façade de la gare, symbole célébrant le départ.

Ce qui reste encadré ici, ce n’est pas une image artificielle, mais « la réalité du site ». Le regard ne reste pas prisonnier d’une surface opaque d’images artificielles, il dépasse le cadre et plonge dans la profondeur de la réalité. Plutôt que de « re-présenter » une chose – comme le fait tout signe classique –, ce signe « présente » la ville réelle, en devenant un cadre dans la ville qu’il encadre.

Les lames de lumière – blanches ou colorées – émanant des luminaires intégrés dans le cadre, traversent la couche de vapeur d’eau produite par l’installation de nébulisation, créant ainsi un rideau transparent et donnant une aura changeante au site. La lumière capte et exalte aussi les phénomènes naturels, tels les rayons du soleil ou le brouillard, si typique pour toute la vallée du Pô, cauchemar des aéroports et des autoroutes, mais source d’images d’une poésie intense.

L’emprise de cet objet au sol reste minime. On le dirait presque matériellement absent, alors qu’il est fortement présent grâce aux images à grande échelle, tels des rideaux de lumière proportionnés à la dimension de l’espace urbain qui l’accueille. Cette ambiguïté protéiforme, ce jeu libre de présence-absence, nous paraît être la qualité essentielle de cette idée du signe.